10.jpg

Exodata, le blog

Là où vont ceux qui veulent devenir plus performants

Les 5 étapes pour bien développer de nouveaux services autour de Cleva™

Posté par Maxime de Tourtier | 29 nov. 2018

Les opérations fusion-acquisition successives conduisent peu à peu à une hyper concentration du marché de l'assurance. Cette recherche de taille critique n'est pas sans conséquence sur la conduite des opérations internes au sein de l'écosystème assurantiel. Porteurs de risques et de garanties (compagnies d’assurances et mutuelles) et distributeurs (agents et courtiers) doivent faire évoluer leurs outils pour rester compétitifs et garder leur avantage concurrentiel ! Mais comment développer ses services innovants dans ce contexte. 

Plusieurs raisons peuvent être à l'origine de cette difficulté d'échange de données informatisé :

  • Les systèmes d'information des entités intégrées sont hétérogènes et ne dialoguent pas nativement entre eux.
  • Les versions des progiciels ou applicatifs sont incompatibles.
  • Les parcs applicatifs sont complexes, pas toujours mis à jour.
  • La source des données entrantes est hétérogène.

Pour faire face à cette difficulté technique et au coût prohibitif d'une refonte complète de ces systèmes complexes, les collaborateurs des compagnies d'assurance, des mutuelles ou des sociétés de courtage en assurance sont contraints de mettre en place des solutions de contournement moins évoluées mais plus simples et rapides à mettre en œuvre. L'enjeu est généralement de faire dialoguer un progiciel de gestion intégré de type Cleva d'ITN, avec une constellation d'outils faisant appel à d'autres technologies. Excel fait des miracles mais trouve ses limites à mesure que les sujets se complexifient. La re-saisie d'un outil à l'autre par des opérateurs de saisie, souvent intérimaires, est aussi une solution de contournement. Très coûteuse, elle est potentiellement source d'erreurs humaines… Pourtant des solutions existent !

Voici 5 étapes clefs, pour développer de nouveaux services autour d'un progiciel d'assurance de type Cleva :

1. Considérer que la donnée est clé, qu'elle doit être valorisée.

"La data est un élément de proximité" confiait Jacques Richier, le PDG d'Allianz France, lors des dernières assises TDAY Insurance, à Paris en octobre dernier. Même si cela semble une évidence, dit ainsi, il convient de s'assurer que ce postulat est partager par tous en interne, et surtout par le management. Le flux de données hétérogène (email, courrier postal, téléphone, web services, outils de production, réseau commercial) doit être centralisé dans des outils informatiques. C'est l'accès à ces données qui permettra de la valoriser. Ensuite, nous ferons en sorte (Cf étapes suivantes) de faire communiquer efficacement ces outils entre eux pour permettre un traitement rapide.

2. Identifier les axes d'amélioration et d'automatisation, désigner un Chef de Projet.


Avant de vous lancer dans la mise en œuvre, il est important d'avoir une vision globale de vos flux de données sur toute votre chaîne de traitement. La désignation d'un Chef de Projet est déterminante pour permettre la réussite du projet. Le chef de Projet se chargera de la rédaction des Spécifications Fonctionnelles Détaillées afin de cadrer le besoin, il sera le garant de la tenu des délais. Cet expert permet également, par un système de questionnement, d'identifier de nouvelles sources d'optimisation et de ne pas s'inquiéter de la faisabilité technique. 
Reprenant le workflow global, ce Chef de Projet cherchera à identifier les pertes de temps, les pertes de données, les sources d'erreur. En tant qu'expert, il sera capable d'échanger avec les équipes d'ingénieurs pour faire des propositions de développement applicatifs adaptés aux besoins sans que la technique ne constitue un frein. 


3. Développer des outils applicatifs back office agiles, avec les bonnes API. 


Investir dans le développement d'un applicatif sur mesure permet un retour sur investissement souvent très rapide. Fini les erreurs de (re)saisie, fini le recours à des outils aux capacités limitées ! Votre flux de données sera exempt d'erreurs de saisie, parfaitement sécurisé et les traitements rapides. Ces applicatifs vont agir comme des "connecteurs" et permet les flux de données entre les différentes briques de votre système. Parfois le recours à des bots seront nécessaires. Sachez cependant, qu'ils nécessitent une mise à jour au fur et mesure des évolutions des interfaces.


4. Concevoir un portail extranet client qui discute nativement avec Cleva.

Pour centraliser et faciliter la gestion des flux, les acteurs ont recours au développement d'un portail extranet. Faire une demande de projet d'assurance, modifier un contrat, obtenir une attestation, faire une réclamation, adresser une demande d'information ou de rencontre, toutes ces demandes sont centralisées au sein d'un outils unique qui va dialoguer avec votre progiciel Cleva et le reste de vos outils métier. Le portail s'appuiera sur une couche de micro-services qui seront mis en place et qui s'interfaceront avec les différents outils back-office. Le développement se fait en mode Agile avec la définition de sprints et des livraisons régulières en recette.

5. Sécuriser les systèmes déployés

L'entrée en application du RGPD (Réglement Général sur la Protection des Données) a mis en lumière la nécessité absolue de protection des données. Le règlement introduit la notion de Privacy by Design, rappelant que tout développement applicatif ou web traitant des données personnelles ou permettant d’en traiter doit garantir, dès sa conception, un haut niveau de protection. Le recours à un audit de sécurité devient indispensable pour "homologuer" les outils et plateformes ainsi déployés !

 

En conclusion, le développement de nouveaux services destinés à vos utilisateurs assurés poursuit un processus assez classique, mais pour le réussir, il vous faut vous appuyer sur des professionnels qui connaissent et comprennent vos enjeux métiers. Pour en savoir plus, lisez notre article qui explique pourquoi (ne) faire (pas) appel à un intégrateur pour son progiciel de gestion et de courtage.

 

 

 

Sur le même thème

Topics: Acquisition-Absorption, expérience client, cleva, assurance, ged, transformation digitale

Posté par Maxime de Tourtier

Convaincu de l’apport du numérique dans l’amélioration de la performance et de la compétitivité des entreprises, Maxime en a fait son domaine d’expertise. Fort d’une expérience opérationnelle réussie dans le lancement et le développement d’activités stratégiques, il accompagne aujourd’hui les entreprises dans la transformation de leur SI pour qu’il devienne un service à forte valeur ajoutée et non plus un pôle de dépenses

Laissez-nous un commentaire